Jésus, lui au moins, il n'a jamais baissé les bras...